DIE HARD 5: Quand Papy John McClane aurait mieux fait de s’abstenir !

die_hard_5_001

Je suis un fan, un vrai, de longue date de la série des DIE HARD avec Bruce Willis: je les vénère, les regarde, encore et encore, j’apprécie le coté désabusé de l’antihéros, je kiffe les bastons… Bref, j’adore ! DIE HARD 1 a d’ailleurs été pour moi une vraie révélation de cinéma avec un grand « C », je m’en souviens encore comme si c’était hier… Alors quand j’ai su que l’épisode 5 sortait, je suis devenu fou sachant qu’en plus les trailers donnaient envie… J’ai commencé à déchanter quand j’ai lu les premières critiques, puis, je me suis dit  » Mais non, ils vont pas faire un truc aussi pourris que les Expendables… » (on se rassure comme on peut !).
Puis, quelques jours après la sortie, j’ai checké les horaires des séances: le film dure 1h36 ! Les premières sueurs froides sont arrivées car j’ai une théorie très simple : il existe quasiment aucun bon film de cinéma qui fasse moins de 1h40 : comment faire pour installer histoire, personnages, intensité, action et boucler un long métrage en 1h36?!

a good day die hard father and son

Arrivé à la séance, je m’installe et je déguste… 1h36 plus tard, j’ai mal au ventre, c’est pire que je pensais : la VF est pourrie (quand on voit le trailer en anglais on voit bien que c’est hyper mal traduit), le scénario tient sur une feuille de PQ, l’alchimie père/fils prend à peine et surtout c’est du grand n’importe quoi : à peine arrivé à Moscou, John McClane défonce tout lors d’une course poursuite sans rien comprendre ni demander.. et s’en suit une série de fusillade pendant une heure pour finir dans le cadre de Tchernobyl? WHAT THE FUCK ? Surtout que d’après Google Map, il y a 12 heures de route pour rejoindre l’un à l’autre… On marche sur la tête !!!Le montage est fait à la scie sauteuse et comble de tout : on a même pas un seul combat à la main « héros » vs « bad guy » du film : ni papy Bruce Willis ni son fils s’y sont frottés ! Que des battles de shoot’em up avec des gros fusils !

Bruce Willis and Jai Courtney in A GOOD DAY TO DIE HARD

Où est passé le vrai John McClane?
Bref, quelques points positifs quand même notamment 2 belles scènes d’actions avec l’hélico ( y compris la finale), on est quand même content de retrouver le personnage et le fils Jack McClane parait sympa.

Voilà, donc rien à redire sur ce DIE HARD 5, je ne vous le conseille que pour la scène finale ( comme DIE HARD 4 d’ailleurs ). Espérons qu’il y aura un renouveau et surtout un bon réalisateur pour DIE HARD 6 comme les bonnes surprises des derniers FAST AND FURIOUS, sinon RIP John McClane, tu auras quand même réinventer le film d’action américain… (à l’époque !)

Die-Hard-5-meme

NB: Et dire que le très bon Fred Cavayé (« Pour elle », « A bout portant« ) a refusé de faire ce DIE HARD 5… Ça fait mal au cul !

 

 

Pour info, voici mon classement personnel des DIE HARD :

1er : DIE HARD 1 (Piège de cristal) ex æquo avec DIE HARD 3 (Une journée en enfer)

2ème : DIE HARD 2 (58 minutes pour vivre)

3ème : DIE HARD 4.0

4ème : DIE HARD 5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s