Kapoué Test n°14: Au fût et à mesure, bar à bières en mode « self service » à Strasbourg

Un bar à bières original, des tireuses au bout de chaque table, des cartes magnétiques pour se servir soit même à ces tireuses… Il m’en fallait pas plus pour lancer un nouveau Kapoué Test.

Accompagné ce coup-ci de Chouniz et de Pierre (tous les autres Kapoué testeurs n’étant pas dispos), nous avons donc testé cet endroit : « Au fût et à Mesure ».

 

Voici donc nos 3 avis les uns après les autres, mais avant toute chose, voici le principe :  Vous achetez au barman une carte magnétique que vous chargez de la somme que vous voulez. On vous met à disposition des verres propres selon le nombre de convives, il ne vous reste plus donc qu’à vous servir : Pour cela, il y a une tireuse de bière par table, chaque tireuse étant une bière différente. Ces dernières sont accompagnées d’un écran qui vous donne la description du breuvage, le prix, et ce qu’il vous reste sur votre carte prépayée.

Avis de Chouniz :

En ce qui me concerne le principe de tirer sa propre bière présente un aspect ludique mais aussi un peu stressant car je me suis dit « mais si jamais je n’ai que de la mousse, ce sera la honte!! » et bien finalement on se prend vite au jeu à jouer la barmaid.

L’idée de la bière différente à chaque tireuse accompagnée de son descriptif est bien faite, car si on est pas connaisseur de bières, ça nous guide dans notre choix. Le panel de bières est très large et renouvelé donc on se retrouve pas coincés avec tout le temps les mêmes bières, le prix est un peu plus cher qu’ailleurs, mais il se justifie considérant que ce sont des bières un peu différentes de ce qu’on peut trouver ailleurs, du coup ça ne gêne pas tant que ça.

Pour chercher sa bière il faut donc se déplacer, et par conséquent déranger les gens qui sont assis près de la tireuse qui nous intéresse, je dis « déranger » car je trouve que le placement de la tireuse n’est pas très pratique, elle est placée au fond de la table coté mur, donc on doit passer entre les tables, derrière les gens pour se servir. C’est sûr que cet agencement n’est pas dû au hasard mais plutôt à une question du placement des fûts, mais même si le déplacement vers d’autres tables amène à discuter avec d’autres personnes, tout le monde n’est pas ouvert aux discussions, et avoir quelqu’un dans son dos toute la soirée qui se sert en bière, c’est moyen.

Le système de carte magnétique est pratique, il n’y a pas la question à la fin de la soirée de savoir qui paye quoi, qui a mis combien, à qui doit-on 1 ou 2 cents…si on veut éviter tout souci, on prend chacun une carte, sinon le partage de carte est tout fait faisable, sauf dans le cas où on y vient avec son oncle Picsou, là on se fait avoir.

Comme c’est du self service, la question du pourboire ne se pose pas non plus.

la carte a une durée d’utilisation de 6 mois après la dernière boisson, donc une bonne idée pour fidéliser son client…il ne faut jamais gâcher quelques centilitres de bières disponibles sur la carte!

Enfin, comme la carte est débitée par centilitres, on prend autant qu’on veut de chaque bière, on peut donc se servir de toutes petites quantités de chaque bière pour goûter sans forcément devoir goûter la bière du voisin, et on se retrouve pas avec 25 cl de bière à finir si on se rend compte que notre choix a été mauvais.

Voila, pour résumer, peu de points négatifs, je pense que j’y retournerais surtout si comme le disait le patron, le panel de bières est souvent renouvelé.

Avis de Pierre :

En sortant d’Au Fût et à Mesure, j’étais plutôt content. Forcément, une bière à 9° puis une à 6° en After Work (comprendre « à jeun »), ça tape.

Mais, en toute objectivité, une fois mon taux d’alcoolémie revenu à la normale, je dois dire que l’impression persiste!

Ce n’est pas tant le principe « ludique » de tirer soi-même ses bières que quelques petits points qui m’ont rendu l’endroit sympathique.

D’abord, un nouveau bar c’est en soi une bonne nouvelle. Alors un nouveau bar à bières qui ouvre à 20 mètres de chez Jeannette et moins de 50 des Berthoms, c’est plutôt culotté…j’aime! D’autant plus que la décoration est réussie… pour peu que vous ne bloquiez pas sur le Comic Sans MS utilisé sur les écrans.

Pour ce qui est du paiement par carte, il va vous demander de vous organiser pour la créditer (a moins que vous n’en preniez une chacun) puisqu’elle permet de payer les bières à la pression ainsi que toutes les consos dispo au bar. Si vous êtes à quelques euros près, payez vos boissons direct au barman ou vous risquez de perdre vos amis à tenter de faire vos comptes. Mais c’est le prix à payer pour pouvoir ensuite être libre de partir dès vos verres finis, et ça c’est plutôt sympa.

(Bon, au Blog Kapoué, on boit TOUJOURS avec modération, et on ne doute pas que vous en fassiez autant, mais payer par carte magnétique, c’est aussi un bon moyen de définir votre budget boisson en début de soirée et être sûr de ne pas le dépasser…sans compter que vous ne prenez pas le risque d’avoir oublié votre code de CB en fin de soirée!).

Me concernant, LE truc qui me fera sûrement retourner au Fût et à Mesure, c’est tout simplement…la bière! Ben ouais, vous en connaissez beaucoup, vous, des bars servant 7 ou 8 bières à la pression, au centilitre (!) et qui changent en fonction des saisons ? Leur meilleure pub serait d’ailleurs d’afficher dehors la carte des bières en service, c’est typiquement ce qui pourrait me décider à entrer en passant devant.

Le bar revendique aussi le côté convivial d’aller se servir aux différentes tireuses et on soupçonne que l’ameublement en longues tables soit dans le même but. Il faut bien le dire, on n’a pas spécialement  tissé des liens avec les autres clients, mais ceux que l’on a dérangé pour aller se servir et ceux qui se sont installés à nos côtés ont tous joué le jeu : on échange quelques mots et l’atmosphère est polie. Gageons qu’après quelques bières de plus, l’effet est décuplé!

Au rang des points « négatifs », je note la présence de 2 écrans géants pas forcément nécessaires (le but est peut-être là encore de générer de la convivialité en diffusant des matchs…ou de se distinguer des établissements voisins?). Heureusement, le son n’est pas branché et on n’y diffuse pas les clips d’une chaîne musicale, ouf!

Oubliez si vous comptiez y emmener votre dernière conquête ou si vous êtes nombreux (à moins d’avoir réservé!) mais si vous êtes quelques amis et que vous avec envie de boire de bonnes bières en pression, dans un lieu sympa, foncez!

Mon avis (@Jacktyphus) :

Je rejoins (comme d’hab) l’avis de mes deux comparses, pour ma part, je trouve le principe sympa mais ça révolutionne pas grand chose, le cadre reste cosy, et les prix cohérents.

Voici donc en vrac mes remarques :
– Bar mal insonorisé, rapidement bruyant, mais d’un autre coté, c’est souvent le cas dans un bar de ce genre.
– Un type de bière par table… Pas de peur de déranger les autres?
3€ les 25 cl avec la carte en Happy Hour, 3€70 en temps normal : tarif classique mais bières spéciales alors…
– Plus vous chargez la carte, plus vous avez des bonus : par exemple, on a mis 20€, on a eu 2€ offerts donc 22€ de bières à consommer !
– Niveau taille du bar, je dirais à la louche une cinquantaine de place, et une terrasse. Vous pouvez reserver bien evidemment.
– Serveur sympa
– On peut regretter le manque de serviettes en papier à disposition auprès de chaque tireuse, car pour les maladroits comme moi, tu en fous partout et tu te fais pas des amis…
– Chose intéressante, avec ce système, on peut se servir des petites quantités de bières pour gouter par exemple.
– Pour terminer, je dirais que la clientele est assez variée, il fait donc bon vivre dans ce bar : A essayer donc à plusieurs pour varier des bars habituels à Strasbourg pour son coté original et son choix de bières.

On peut donc enfin « tirer son coup » avec les doigts et les lèvres dans la bière, devant tout le monde, et ce, pour quelques euros à Strasbourg ! 😉

Coordonnées:
Au fût et à mesure
25 rue des tonneliers
67000 Strasbourg
03 88 23 48 54
strasbourg@aufut.fr
Facebook Fan Page

6 réponses à “Kapoué Test n°14: Au fût et à mesure, bar à bières en mode « self service » à Strasbourg

  1. OU es le plaisir de se faire servir sa bière par le/la serveuse
    encore un truc de « do it myself », qui plaira qlqs temps, et qui dépassera tous le monde ensuite.
    En plus, certain bar font leur chiffre avec la bière pression, donc, si je pousse un peu, d’ici qlqs années, plus besoin de payer un serveur.
    un peu comme les caisses automatiques en supermarché…

  2. Très envie de tester!! Peut être demain soir si c est ouvert. j aime bien le concept parle à ton voisin ! Peut etre moins le concept pousse toi que j aille me servir…Et assez d accord avec Florent, moins de serveurs à payer 😦 mais si c est le prix pour goûter plein de bières 😉

  3. Pingback: Kapoué Test n°18: VAPIANO, nouveau concept culinaire italien à Strasbourg « Blog Kapoué !·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s