Interview des Kaïra pour leur film (sortie le 11 Juillet 2012)

J’ai eu la chance samedi dernier de rencontrer les 3 compères du film « Les Kaïra » (Medi Sadoun : Abdelkrim, Franck Gastambide : Moustène & Jib Pocthier : Momo) lors de leur passage à Strasbourg pour la promo et l’avant première du film qui sort le 11 juillet prochain.
Pour ceux qui les connaissent pas, ils ont oeuvrés essentiellement sur le net avec leurs fameux sketches « Kaïra Shopping », voici un petit bêtisier pour vous rafraichir la mémoire :

On a peu aussi les voir dans leur pubs pour Pepsi, avec notamment Eric Cantona.

Voici la brève interview, avec Franck Gastambide qui répond à nos question en tant que réalisateur, acteur et scénariste du film :

Quel est le « vrai » message du film ?
FG : Les femmes qui font changer les hommes. Les personnages ne pensent qu’à s’envoyer des femmes juste pour le sexe alors qu’ils se rendent compte que lorsqu’ils laissent une femme entrer dans leur vie, elle bouleverse leur façon de penser et d’être et ils vont comprendre que leur besoin n’est pas simplement sexuel mais qu’ils ont besoin d’une présence féminine pour avancer dans leur vie.
Il y a aussi des clins d’œil à la religion, les rapports avec les forces de l’ordre, des choses qu’on a vécues dans ma jeunesse à Melun.

Quel genre de public le film veut-il approcher ?
FG: J’ai écris le film avec le plus de sincérité possible. La plupart des figurants dans le film sont des personnes proches des acteurs car ils viennent de la cité de Melun.
Omar Sy m’a dit à propos du film « t’as réussi le film car tous les gens concernés vont se retrouver et les autres sont les bienvenus. Selon moi, l’humour du film va bien au-delà des gens concernés.
Je pense également tweet de Laurent Ruquier qui a adoré le film ainsi que Ardisson qui n’a pas tari d’éloges sur le film. Le but du film était aussi qu’à travers de gros gags assez lourds, le propos soit bien raconté.

As tu eu des problèmes de financement pour le film ou même des contraintes liées au placement produit (Pepsi par exemple)?
FG : Pepsi représente plus un clin d’œil car les gens les ont connu via la pub pour Pepsi. L’important pour moi c’était de pouvoir travailler sans contrainte imposée par Pepsi et ils ne voulaient pas de venir les pantins de la marque.

En vrac, Franck a aussi rajouté :
– Il aurait peut être fallu voir le film avec tout un public dans la salle car les gens ne rient pas des mêmes scènes au bon moment (Pour info, nous étions que 4 dans la salle de la projection presse un samedi après midi).
Par exemple, la scène de la femme en burqa qui se prend le poteau fait tellement rire que la conversation qu’ont les personnages sur la largeur/longueur requise du pénis pour jouer dans un porno est masquée.
– Les personnages ont l’air un peu caricaturaux, notamment avec leur façon d’être habillés, mais dans bcp de cités, les jeunes sont habillés comme cela même si les habits des personnages semblent être d’une époque un peu différente.

les Kaira et JackTyphus

Merci Franck, Jib et Medi pour leur disponibilité et à bientot pour de nouvelles aventures, en attendant, voici la bande annonce du film :

Merci bien sur aussi à Chouniz qui m’a aidé pour cette interview !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s