Strasbourg: Mozart est là… Mozzarella !

Je vous vois déjà dire « qu’est ce qu’il a été foutre là bas?  » , « il a fait cet article pour booster son référencement de son blog » ou encore pire « j’ai toujours su qu’il avait des gouts de merde en musique ! »… Et bah non, je me suis retrouvé à ce spectacle car places gratuites eues par mon boulot…

En général, quand c’est gratuit, c’est toujours mieux, mais là j’avais jamais essayé une comédie musicale & néanmoins payante alors j’avais pas de critères de comparaison. Concept rapide du contexte : samedi après midi à Strasbourg au Zénith ( je déteste aller à des spectacles l’après midi, mais bon, encore une fois c’était gratuit donc…), découvrir une comédie musicale à la sauce NRJ pour ados excitées et mamounes enivrées elles aussi : Mozart l’Opéra Rock !

Je connaissais les chansons pour les avoir chantées sous la douche le matin mais sinon rien de plus. Je ne connaissais pas non plus l’histoire de Mozart, ni la troupe, à part le fait de les avoir rencontrés lors d’une journée promo en novembre dernier (à l’époque je les avais trouvés simples et sympas d’ailleurs) à Strasbourg. J’attaquais donc ce spectacle quasiment vierge de tout apriori et pas fatigué (forcément il était 15h !)

Salle remplie au 2/3, bcp de gens avait des places offertes par les médias (RFM, Radio France Bleue, Direct Star…), en effet difficile de remplir le Zénith un samedi après midi, tellement la populasse aime faire les courses en centre ville…

15h05: Le spectacle commence, les tableaux sont très beaux et les costumes somptueux, tout s’enchaine rapidement avec beaucoup de fluidité et la lumière est bien placée… Par contre la bande sonore sature un peu, on a du mal à entendre les paroles des chansons mais ça le fait, on est dedans. On suit facilement les péripéties du Mozart à partir de 17 ans qui va de ville en ville pour écrire opéras et chansons lyriques… (On comprends pas trop ces allers retour de ville en ville, j’ai manqué de sortir mon GPS pour savoir où on était au bout d’un moment !)

La salle éclate de rire : et oui, une tirade de la pièce est en allemand, ce qui fait rire surtout lorsqu’un des comédiens fait référence à Eckbolsheim ! (Bien joué gars ! Meme Usher n’avait pas réussi à le dire ! (cf article sur le blog)). Bref, les 50 premières minutes passent nickel, et hop -> entracte !

16h10: Entre odeurs de bretzels et les gosses qui s’impatientent (NB: pour moi le spectacle est un poil trop long pour les enfants: ils décrochent après la 1ère heure), le spectacle reprend : la 2ème partie de la vie de Mozart est plus haletante, plus entrainée et aussi ponctuée des chansons qu’on connait enfin! On est plus obligé de mimer les paroles sur nos lèvres et de taper bêtement dans nos mains ( comme Chirac le faisait à la Coupe du Monde 98 avec les noms des joueurs de foot ! LOL -> vidéo;) ). Le spectacle touche à sa fin, on profite des deux derniers tableaux ( les plus réussis à mon gout), les fans descendent dans la fosse et on se délecte du final. Tout est rodé, rien ne dépasse, et après une courte attente, un beau rappel très convivial nous attend avec la reprise guitare en main de L’assasymphonie.


Pour conclure, je dirais que c’est un bon divertissement, très beaux décors et costumes, belle performance des chanteurs et comédiens (3 séances en 1 week-end quand même). Belle réalisation pour Olivier Dahan, pourtant, j’aime pas du tout ce qu’il fait au cinéma… Seule petite fausse note, le personnage du comte Rosenberg, sorte de clone de Louis de Funès dans « la Folie des Grandeurs » et qui évoque aussi bien Lady Gaga que des jeux de mots tel que :  » Mozart est là… Mozzarella !  » (jeu de mot ramoucho que je n’aurai meme pas tenté, meme alcoolisé…). Mais ce personnage fait rire, enfin sourire quoi… Mozart reste une bonne comédie musicale et populaire idéale pour un bon moment en famille, Mamie en frétillera d’impatience de voir ces jolis danseurs en collants serrés !

Prix des places : entre 41 et 68€ (ok pour 41, mais 68 ça fait cher pour ce genre de spectacle)

En tournée en France jusqu’à fin juillet 2011

Note: 7,5/10

4 réponses à “Strasbourg: Mozart est là… Mozzarella !

  1. je te trouve trouve sur ce coup très indulgent pour cette « comédie musicale » juste insupportable et horripilante à mon avis. Même mon fils de 11 ans a trouvé ça assez grotesque. C’est horriblement mal (sur)joué et c’est bourré de clichés, sans parler de l’humour pas vraiment à sa place.

    Au secours !

  2. Je trouve « l’analyse » de cet après-midi assez juste. La qualité du spectacle est largement inférieure à l’édition précédente. On aurait dit une répétition générale avant la prestation de 20h30. (Micros qui ne fonctionnent pas, acteurs qui bafouillent, …). Au moins, on a eu droit aux chateurs originaux.
    Cependant, les nouveaux arrangements musicaux sont sympas.

    Mauvais point pour Strasbourg: la séance de dédicaces hyper mal organisée: imaginez un troupeau aggluté à une barrière, des vigiles qui refoulent les gens (enfants de 8-10ans compris). C’était l’illustration de la loi du plus fort! ourquoi ne pas avoir mis en place un circuit, les artistes assis à une table et les gens qui font simplement la queue? Je crois qu’il n’y aurait eu que des satisfaits.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s